Créer de nouveaux Brugmansias

Pinceaux, Pollen, Patience

Faire ses propres hybrides, choisir les deux parents et échafauder les rêves les plus fous, l’élégance de la mère et la chaude couleur du père, ou encore la double corolle de la mère et la floraison abondante et le parfum généreux du père. Voilà ce qui pousse l’homme aux pinceaux à espérer. La pratique est aisée puisque le stigmate est bien détaché sous la corolle et entouré par les cinq étamines, qu’il faut supprimer à l’aide d’une pince à épiler. Ceci étant fait il ne reste plus qu’à déposer le pollen du père à l’aide d’un pinceau sur le stigmate de la mère, ficeler la corolle à l’aide d’un lien ou d’un raphia pour éviter la visite d’intrus, fixer une étiquette légère avec le nom de la mère et du père. Puis attendre quelques jours, la corolle tombe au sol. Il ne reste qu’un long fil qui est le pistil avec le stigmate à son bout celui que vous aurez enduit de pollen, suivez le pistil du regard jusqu’aux ovaires juste en dessous du pédoncule et si, ils sont gonflés, la maman attend les bébés. Une fois réussie ce n’est pas gagné, parfois le pédoncule jaunit et la graine tombe, le travail est perdu. Parfois les graines sont stériles cela arrive avec certains croisements, pour ma part vérifié avec Bernstein. Mais l’espoir fait vivre et les fleurs sont nombreuses et les hybrides multiples.

 

25-nov-2009-026.jpg

 

 

sans-titre-4.jpg

 

25-nov-2009-002.jpg

Fruit du Brugmansia, les graines sont mises à nu

 

25-nov-2009-004.jpg

Enveloppes liégeuses renfermant les graines, celles-ci ressemblent à de minuscules fèves.

 

25-nov-2009-005.jpg

Semis, non recouvert, 3 à 4 mm de terreau seront nécessaires

 

25-nov-2009-009.jpg

Semis réussi, les nouvelles plantes prennent leurs aises dans des contenants de 2 litres

 

sans-titre-8.jpg

Premiers résultats, peut être un nom LaÏka très jolie en robe de satin ourlé, pourtant la première année il n’avait pas cette légèreté, voyez la photo en dessous

 

6-juin-2010-012.jpg

 

swingtime-x-laika.jpg

La première fleur de ce croisement est à surveiller : Swingtime x avec le Brugmansia de la photo du dessus (Laïka)

 

Mon ami claude 12

Le revoilà deux ans après, SB Mon Ami Claude est une valeur sûre qui fleurit énormément, les fleurs sont de couleur jaune au début de saison pour finir crème en fin de saison.

 

sans-titre-12.jpg

Ce Brugmansia à fait sa première fleur, il me faudra attendre deux ans pour voir la version définitive, il y a souvent une amélioration progressive

 

 

sans-titre-14.jpg

Un peu d’embonpoint pour ce croisement Pink beauty x pleno tiare

 

010 001

Essai réussi avec SB Belle Amanda (rose).

 

Belle amanda 2 002 copier 1

SB Belle Amanda  après deux années de culture

 

007 001

Encore réussi avec "Laetitia".

 

Laetitia 40

Laetitia aprés quate ans de culture, il est désormais inscrit.

 

 

014 001

Ou encore "Sergio" fleurs roses  à 45°, très florifère.

 

mon-paire-2.jpg

"Mon Paire"

 Au début de mes travaux des numéros étaient donnés aux plantes que je trouvais intéressantes, puis par la suite j'ai donné des noms c'est plus chaleureux. La liste commence à s'allonger à présent

   Plus d’une centaine de plantes à découvrir qui entament leur deuxième et troisième années avec peut être quelques floraisons exceptionnelles du moins je l’espère. Il va falloir agrandir les serres.

  Il est intéressant de savoir, que lorsque toutes les graines d’une  même cosse sont semées, les rejetons nés ne sont pas tous identiques, les couleurs ne seront pas toutes les mêmes,  avec des nuances, plus claire,  plus foncée, des fleurs longues ou plus courtes, des pointes florales vrillées ou pas, des feuilles dentées ou non. Ils auront comme nos enfants, ceci de la mère ou bien cela du père. Lorsque j'ai semé Amanda il y a eu deux couleurs distinctes l'une rose et l'autre blanche.

021 001

 Amanda (blanc)

 

sans-titre-15.jpg

Exemple : Ces plants sont nées de la même cosse avec pour parents Aurea jaune et Angel Phäenomena. La plante de gauche a le feuillage de la mère « aurea « à droite le feuillage du  père « Angel Phäenomena » .

 

Bien sûr cela est une petite expérience comparée à celles des obtenteurs de renom qui multiplient sans cesse dans de grandes installations. Une cosse de graine peut contenir une centaine de graines parfois moins, certains Suavolens jusqu’à trois cents. Et lorsque l’on a de grands espaces pour les préserver, il y a beaucoup plus de chance de découvrir un ou plusieurs élus. Mais on peut rêver à moindre coût, ce n’est pas interdit. La chance sourit aussi aux audacieux et surtout aux jardiniers patients. Dans ce programme de création le plus difficile est de  se séparer des plantes non conformes aux critères désirés, une fleur est toujours belle. 

 

 

Plusieurs années se sont écoulées depuis la création du début de cette page et bien sûr ma façon de croiser les brugmansias a beaucoup évoluée. La rencontre de M. Didier Sevestre auquel j’ai consacré une page du site qui est dédiée à sa collection, m’a beaucoup apportée et nos nombreux échanges m’ont vite éclairé   dans la façon de choisir  des critères de sélection afin d’obtenir des brugmansias florifères et remontants. Bien sûr le démarrage  est long à mettre en place et surtout les résultats interminables à venir mais à présent je suis sur la bonne voie. J’ai délaissé la technique des plantations en pots pour planter les croisements  en pleine terre, ce qui permet d’aligner beaucoup de plantes selon la place dont on dispose. Seuls les brugmansias qui pourront fleurir dans la saison seront observés et triés, les autres seront abandonnés au gel. Avec cette façon de faire les plantes conservées ont la rapidité de mise à fleur,  il faut aussi observer les entre-nœuds courts, gage de floraisons  remontantes et naturellement la beauté de la fleur qui vient couronner le tout. Ensuite les sujets sélectionnés seront observés l’année suivante pour garantir les points forts observés. Les élus seront proposés à l’enregistrement   (Brugmansia Growers International).

Il est préférable d’obtenir des plantes florifères que de traîner des saisons entières des plantes aux belles fleurs doubles mais qui ne fleurissent pas ou peu. C’est décevant lorsque vous patientez de longs mois pour contempler seulement deux ou trois fleurs. Je me suis rendu compte de cela en observant les floraisons des brugmansias gentilment offerts par M. Sevestre notamment « DS Froufrou » et « DS Mambo » les fleurs se constituent à chaque entre-nœuds et comme ils sont rapprochés cela donne à la plante une longueur de floraison quasiment ininterrompue. Ces brugmansias sont un régal pour les yeux et mes visiteurs les ont bien vite remarqués.

 

Froufrou 24Froufrou 6 copier

DS Froufrou

 

Imgp9091 001 copierSd mambo 2 copier

DS Mambo

 

Les croisements effectués en juin et juillet donnent les premières graines en novembre, certains fruits mûriront en décembre.  Pour savoir si le fruit est mûr il suffit d’observer le pédoncule, il faut qu’il commence à jaunir et présenter un desséchement suivi d’un fendillement à l’attache avec le fruit, comme pour le melon, l’enveloppe de la gousse doit aussi se sécher et la forme du contenu devenir perceptible. La couleur des graines vire du blanc au brun, le fruit est prêt. L’ensemble des nouveaux croisements seront semés avant la mi-janvier. Les jeunes plants ainsi ont le temps de s’installer dans les godets pour une plantation dès la mi-avril. Les graines sont généralement un peu décortiquées pour éviter que le liège qui les entoure ne les comprime en faisant un étranglement au niveau des deux cotylédons. C’est une phase délicate qui demande un peu de doigté et beaucoup de patience, mais c’est aussi la garantie d’une bonne levée. Je pratique le trempage des graines durant vingt-quatre heures uniquement sur des graines qui ont séchées ou que j’ai gardées du printemps à l’automne. Le semis de printemps est trop tardif pour espérer voir les plantes fleurir avant l’hiver.

 

 

Deux exemples de semis d’automne2014 :

Laetitia x Petit Bijou ce croisement semé fin octobre 2014 à fleurit en septembre 2015, il a donné divers résultats, l’élu est celui-ci

Bijou pour laetitia 2 1

DS Petit bijou pour Laetitia

 

Angels Glorie x Morgensonne ce croisement semé en novembre 2014 à fleurit en septembre 2015, voici le brugmansia sélectionné.

Gaufrette orange 4 copier

SB Gaufrette à l’orange

 

    Triple A x Ecarlate : quelques résultats du même semis

Tripla a x ecarlate n 2 2 copierTripla a x ecarlate n 2 3 copierTriple a x ecarlate n 3 1Triple a x ecarlate n 3 4 copierTriple a x ecarlate n 4 2 copierTriple a x ecarlate n 6 2 copierTriple a x ecarlate n 5 3Triple a x ecarlate n 5 2 copier

Cet exemple de huit plantes différentes démontre bien que les graines de la même gousse donnent des formes et des couleurs différentes.

 

 

Date de dernière mise à jour : 2015-12-21