Bouturage des Brugmansias

Deux façons de bouturer les Brugmansias

Boutures de Tronçons de branches

 

Les boutures de tronçons de bois sont très faciles à réaliser il suffit de supprimer une branche entière en la coupant au dessus d’un œil et au ras du conteneur. Ensuite faire des sections en coupant au dessous d’un œil, comptez 10 cm environ ou plus, tailler au dessus d’un  œil, votre bouture est prête. Recommencer ainsi de suite  jusqu’à la fin de la branche. Il est possible de faire des tronçons de bois plus court ne comportant que 4 yeux, mais en fin de saison l’enracinement met plus de temps par le manque de chaleur, c’est pour cela que plus le tronçon est long, plus il a de réserves pour ne pas s’étioler jusqu’à l’apparition des racines. Ensuite planter avec ou sans hormones  de croissance dans des pots de 2 litres à deux trois centimètres d’écart en tous sens et enfoncés de trois à quatre centimètres de profondeur.  Le mélange de terreau et tourbe blonde à parts égales sera retenu. Il est donc facile de bouturer les Brugmansias et il ne faut pas s’en priver. C’est utile pour obtenir des clones parfaits de vos variétés préférées, d’une part pour en faire une sauvegarde en quelque sorte, l’hiver 2012 m’a donné raison, certaines plantes mères ayant gelé et d’autre part pour en faire profiter l’entourage.

 

020-001-1.jpg

Branche tronçonnée

 

024-001.jpg

Détail d’un tronçon

 

017-001.jpg

Tronçons plantés en pot

 

 

Boutures d'extrémité

 

 

A la fin octobre 2012 j’ai  prélevé des boutures d’extrémité sur  mes Brugmansias. Pour cela j’ai choisi de belles pousses de l’année dont l’écorce est encore verte. J’ai aussi tenté la méthode du trempage dans l’eau.  Pour cela j’ai coupé des bouteilles d’eau en plastique par la moitié. Puis j’ai rempli celles-ci d’eau de pluie (Ne pas oublier de changer l’eau chaque trois jours minimum) et j’ai installé les boutures sur les étagères hautes de ma serre afin qu’elles profitent  d’un maximum de chaleur. Quinze jours après sont apparues les premières lenticelles blanches sur l’écorce immergée. Je n’ai pas attendu de voir les premières racines et j’ai tout de suite rempoté mes boutures dans des pots remplis à parts égales de terreau et de tourbe blonde.

033-001.jpg

Lenticelles blanches apparaissant sur le bois vert

013-001-1.jpg

Quelques boutures d'extrémité plantées en godets de 8x8

 

Je n’ai pas abandonné pour autant la façon  qui est  décrite et illustrée  plus haut pour faire mes boutures, celles pratiquées sur  le bois de bonne section  m’ayant toujours apporté satisfaction. Je ne vois pas l’intérêt de cesser la manière qui donne d’excellents résultats, mais sans pour cela ne pas essayer d’autres techniques.

Date de dernière mise à jour : 2014-11-17